NOTRE VISION,
NOTRE MISSION
ET NOS VALEURS

notre VISION

Faire du numérique un atout pour la jeunesse est la vision des deux fondateurs. Il est possible de tendre vers cet idéal en abaissant le niveau des risques et des dommages tout en mettant en valeur les opportunités et les bénéfices.

notre MISSION

Aider les parents à accompagner leurs enfants pour un meilleur usage du numérique, en produisant et en rendant accessible la connaissance scientifique des usages numériques dans la famille.

nos valeurs

Elles irriguent nos actions et nos prises de décision :

  • Science appliquée
  • Progrès numérique
  • Indépendance
  • Partage

notre gouvernance innovante

La DIGITAL PARENTING FOUNDATION est un fonds de dotation.

Notre modèle de gouvernance est celui d’une fondation actionnaire d’une entreprise. Dans notre cas, il s’agit un fonds de dotation actionnaire d’une entreprise du numérique.

Pourquoi ce modèle ? Un peu de pédagogie…
Notre cause, le bien-être des parents et des enfants à l’ère du numérique, répond d’une part à une problématique de bien commun reposant sur des valeurs à défendre, et dans le même temps, nécessite la mobilisation de moyens technologiques et financiers pour construire des solutions technologiques.

Nous sommes des pionniers en France, car en Europe du Nord, en Allemagne, en Suisse, c’est un modèle courant.

Nous avons rejoint la communauté De Facto, qui fédère des entrepreneurs français pionniers du modèle de fondation actionnaire.

NOTRE MANIFESTE
Nos 12 convictions :

  1. La cause de la protection et de l’éducation de la jeunesse dans l’espace numérique requiert une démarche en faveur de l’intérêt collectif, en toute indépendance avec une vision large et prospective.
  2. Le risque est inhérent à la vie et potentiellement facteur de progrès mais le risque numérique est pernicieux et large.
  3. Notre vision, notre idéal serait de ne garder que le meilleur du numérique.
  4. La société a le devoir de protéger et d’éduquer les enfants dans l’espace numérique, partie intégrante de la vie.
  5. La société doit venir en aide aux parents, parfois dépassés, souvent démunis face à la révolution numérique.
  6. Les discours uniquement alarmistes tétanisent l’action des adultes, et peuvent mener certains jusqu’au burn-out parental. Il faut un discours positif pour mettre les parents en mouvement.
  7. Il faut agir sur le couple parent-enfant, écouter les parents ET les enfants, permettre aux parents de comprendre les enjeux, de faire un pas pour protéger et éduquer leurs enfants, tout en privilégiant le lien et les échanges avec eux.
  8. Il faut tenir compte de la singularité de chaque enfant dans une approche systémique (fratrie, famille, milieu socio-culturel, pays…).
  9. Il y a un besoin de fédérer les énergies face à un émiettement des initiatives dans le domaine.
  10. Il y a une nécessité d’une démarche scientifique et rigoureuse pour contrer les croyances et les contre vérités.
  11. Pour agir efficacement dans le domaine de la parentalité numérique, il faut agir localement mais être porté par une ambition a minima européenne.
  12. La démarche scientifique doit être multiculturelle, alliant nouvelles technologies, études statistiques et sciences humaines.

soutenez notre action !