LA DIGITAL PARENTING FOUNDATION
EST UNE INITIATIVE FRANÇAISE
D’AMBITION EUROPÉENNE
LANCÉE AU DÉBUT DE L’ANNÉE 2019

Notre engagement

Contribuer à faire de la jeunesse d’aujourd’hui des hommes et des femmes ouverts aux changements de l’ère numérique et vigilants à l’égard de leurs impacts.

Pour cela, nous écoutons les familles et apportons des solutions concrètes aux parents d’aujourd’hui.

le numérique au sein des familles est un enjeu de société.

les nouveaux enjeux de la parentalité numérique

toujours Plus…

de temps d’écrans

d’équipements utilisés

d’usage en autonomie

d’usage nomade

de contenus personnels partagés

d’interactions avec des inconnus

les 8-11 ans

en moyenne par semaine

47 HEURES

d’écrans dont

13 HEURES

on line

Le 27 février 2020

à l’occasion du

SAFER INTERNET DAY

La Digital Parenting Foundation a présenté son analyse des études et statistiques disponibles en France relatives aux pratiques digitales des enfants.

La présentation a été suivie d’une table ronde avec des experts scientifiques et politiques , avec pour thème : « Quels types d’études sont nécessaires pour comprendre les usages numériques des enfants ? »

leurs avis nous intéressent

«L’observatoire mis en place par  la Digital Parenting Foundation répond à un vrai besoin de partage des connaissances en facilitant le croisement des savoirs de représentants de milieux différents (recherche, industrie, associations, institutions). Il permet aux parents de mieux accompagner leurs enfants exposés à une offre pléthorique et sans cesse renouvelée de services numériques, sources d’opportunités et de risques.
La déclaration co-signée par l’UNICEF  » Droits de l’Enfant et Principes régissant les entreprises (2012) »  souligne les divers moyens dont les entreprises influent sur les enfants et leur bien-être  : « Cela comprend l’impact de leurs opérations commerciales dans leur ensemble – par exemple leurs produits et services, leurs méthodes de marketing et pratiques de distribution – ».
Il est en effet important que les parents et citoyens informés interpellent les entreprises du numérique et des contenus sur la prise en compte des intérêts et du bien-être de leur jeune public, un enjeu stratégique de leur politique de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).»

Pascale Thumerelle – Fondatrice, RESPETHICA

c«Guy Debord qui avait bien bien anticipé les enjeux et les maux de notre société avait prédit : « Les fils ressemblent désormais plus à leur époque qu’à leur père ». Cela nous rend donc deux fois responsables, pour l’époque et pour nos enfants. Et pour ma part, j’ajoute même une troisième responsabilité, en tant qu’entrepreneur dans le domaine de ces technologies et ces services qui changent et accélèrent tout. Alors l’initiative Digital Parenting Foundation est importante. Et si elle arrive de façon surprenante assez tardivement (2019 plus de 25 ans après l’émergence du web) c’est que nous sommes en fait tous bien démunis sur ces sujets. »

Stéphane Distinguin – Fondateur et CEO, FABERNOVEL

« Des pionniers en matière de gouvernance. »

Virginie Seghers – Co-fondatrice, PROPHIL

soutenez notre action !